ARGENTINE

En 2012, l’Argentine vote une loi permettant à toute personne de changer de genre sur ses documents d’état civil sans avoir à subir une opération de changement de sexe. Le mariage homosexuel est autorisé dans le pays depuis 2010.

COLOMBIE

Dans le village de Santa María del Puerto de Toledo de las Barbacoas, sur la côte pacifique colombienne, des femmes ont mené une grève du sexe en 2011, exigeant la construction d’une route pour relier le village au reste du pays. Après plus de trois mois de grève, elles ont gain de cause.

CUBA

En 1965, le gouvernement révolutionnaire de Fidel Gastro autorise l’avortement, libre et sans restriction pendant le premier trimestre de la grossesse. Cuba devient ainsi le premier pays d’Amérique latine à légaliser l’IVG. Lire la notice "Le droit à l'avortement"

ETAT DE NEW-YORK

Dans l’état de New-York, les femmes sont autorisées à être torse nu partout où les hommes en ont le droit, depuis une décision de justice datant du 7 juillet 1992. Cependant, il aura fallu plus de dix ans pour que la loi soit réellement appliquée par les policiers new-yorkais, qui continuaient d’interpeller les femmes sans soutien-gorge. En février 2013, une note interne et des avertissements oraux les ont donc rappelés à l’ordre !

JUCHITAN DE ZARAGOZA

A Juchitán de Zaragoza au Mexique, la société zapotèque est matrilinéaire : les femmes sont cheffes de famille (elles gèrent l’argent du foyer, possèdent les biens familiaux et transmettent leur nom à l’héritage à leur fille) et sont en charge de l’économie et du commerce, tandis que les hommes sont agriculteurs, pêcheurs et artisans. Les « muxes », nées garçons mais se sentant femmes, sont les seuls à être parfois admis à partager les rituels et les activités des femmes.

AFRIQUE DU SUD

En 1996, l'Afrique du Sud de Nelson Mandela devient le premier pays du monde à assurer une protection aux communautés LGBT dans sa constitution. En 2014, le pays demeure le seul du continent africain à autoriser le mariage et l’adoption d’enfants pour les personnes de même sexe.

KENYA

Au Kenya, la société des Kuria, établie dans le sud-ouest du pays, autorise le mariage entre femmes lorsque l’une d’elles ne possède pas de fils pour assurer la descendance de la famille (nom, propriété foncière). Une réalité qui témoigne d’un système d’organisation sociale profondément patriarcal. Ces mariages ne sont légalement pas reconnus au Kenya

OUGANDA

En février 2014, l’Ouganda promulgue une loi qui durcit la répression contre l’homosexualité (déjà passible de prison à vie dans le pays). Cette nouvelle loi criminalise notamment le soutien aux homosexuels et rend obligatoire la dénonciation de toute personne homosexuelle. Après que sa promulgation ait provoqué un tollé international, la loi a finalement été annulée par la Cour constitutionnelle ougandaise en août 2014.

RWANDA

En 2008, le Rwanda devient le premier pays du monde à posséder un parlement majoritairement composé de femmes : cette année-là, 56,3% des députés élus sont des femmes. En septembre 2013, de nouvelles élections législatives avec 63,75% de femmes parmi les députés.

TUNISIE

La Constitution tunisienne du 16 janvier 2014 inscrit l’égalité et la parité hommes-femmes parmi ses principes fondamentaux. La Tunisie devient le pays qui garantit le plus de droits aux femmes dans sa constitution dans le monde arabo-musulman.

AFGHANISTAN

En Afghanistan, les Bacha Posh sont des « petites filles habillées en garçons » par leurs parents, lorsque ceux-ci n’ont pas de fils. Une fois travesties, les petites filles sont souvent envoyées au travail et constituent ainsi une source supplémentaire de revenus pour leur famille.

ARABIE-SAOUDITE

En 2014, l’Arabie Saoudite demeure le seul pays au monde dans lequel les femmes n’ont pas le droit de conduire. Elles sont obligées d’engager un chauffeur ou de s’en remettre aux hommes de leur famille.

CHINE

Au sein de l’ethnie des Mosuo, établie dans le sud-ouest de la Chine, les femmes sont au cœur de l’organisation sociale : les plus âgées dirigent leur foyer, l’héritage des noms et des biens se transmet par les filles et les hommes et les femmes ne vivent pas en couple, même lorsqu’ils ont des enfants. Les pères vivent chez leurs parents et élèvent les enfants de leurs sœurs.

INDONESIE

En 2004, l'Indonésie organise sa première gay pride à Surabaya, sur l'île de Java (depuis 2002, le pays accueille également le plus important festival asiatique du film gay). L'homosexualité est taboue mais tolérée dans le pays, excepté dans la province semi-autonome d'Aceh, régie par la charia.

RUSSIE

En 1917, la Russie devient le premier pays de l’Histoire contemporaine à intégrer une femme dans son gouvernement. Cette année-là, la soviétique Alexandra Mikhaïlovna Kollontaï est nommée Commissaire du peuple à l’Assistante publique. Elle poursuit ensuite une carrière d’ambassadrice à l’étranger.

THAILANDE

En Thaïlande, les hommes qui se sentent femmes sont appelés les Katoeys et représentent 2% de la population (en 2012). Si ces transsexuels semblent relativement bien intégrés à la société thaïlandaise, leur statut n’est cependant pas officiellement reconnu, qu’ils.elles aient ou non subi une intervention chirurgicale. Lire la notice "Le troisième genre en Thaïlande"

ALLEMAGNE

En novembre 2013, l’Allemagne devient le premier pays européen à reconnaitre le genre neutre. Afin qu’aucun genre ne soit imposé aux bébés intersexués, une mention « sexe indéterminé » est désormais proposée sur les certificats de naissance.

BELGIQUE

En 2012, la loi belge instaure une amende punissant le harcèlement de rue et pouvant aller de 75 à 250 euros. Cette loi fait suite à la diffusion du documentaire Femme de la rue de Sophie Peeters, dans lequel elle filme en caméra caché les remarques et les insultes sexistes adressées aux femmes dans les rues de Bruxelles.

FRANCE

En 1982, la France dépénalise l’homosexualité suite à une proposition du ministre de la justice de l’époque, Robert Badinter. Trente et un an plus tard, en 2013, le pays autorise le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels.

ISLANDE

En 1980, l’islandaise Vigdís Finnbogadóttir est la première femme du monde à être élue présidente d’un état. En poste pendant seize ans, elle réalise quatre mandats consécutifs.

PAYS-BAS

En 2001, les Pays-Bas deviennent le premier pays du monde à autoriser le mariage entre deux personnes de même sexe. Une loi qui permet également aux couples homosexuels d’adopter des enfants.

SUEDE

En 1718, pour la première fois dans le monde, des femmes ont le droit de voter en Suède. Cependant, ce droit demeure effectif jusqu’en 1771 avant d’être partiellement rétabli en 1862 puis intégralement en 1919. Lire la notice "Le droit de vote des femmes"

ILES DE PITCRAIN

En 1838, les îles Pitcairn sont le premier endroit du monde où les femmes obtiennent et conservent le droit de vote. Cette mesure, qui concerne alors très peu de femmes, est avant tout symbolique. A cette époque en effet, les îles Pitcairn sont annexées par l’empire britannique et des revendications indépendantistes sont portées par la population locale. Lire la notice "Le droit de vote des femmes"

TAHITI

A Tahiti, les raerae sont des hommes efféminées. Les raerae se considèrent transsexuelles, qu’elles aient ou non subi une opération de changement de sexe (étape finale de leur transformation). Les raerae, autrefois appelés mahu, occupent depuis des siècles une place particulière dans la société polynésienne.